Cette océanide préside à une fontaine dont les ondes noires et glaciales donnent naissance à un fleuve, bordé d’ifs funèbres, qui disparaît sous terre et finit son parcours dans le royaume d’Hadès. Ce fleuve qui exhale des vapeurs inquiétantes environne et ceint neuf fois les Enfers de ses méandres, séparant ainsi les morts emprisonnés sur ses rives ténébreuses, du monde des vivants. Craintes des mortels, ces eaux délétères inspirent une grande frayeur et une profonde mélancolie. Seul le nocher Charon traverse le fleuve d’éternité sur une frêle embarcation, pour transporter les âmes sur les rives des Enfers. Styx s’unit avec le Titan Pallas et enfanta la Victoire, la Force, l’Ardeur et le Pouvoir. Accompagnée de ses redoutables enfants, elle vola au secours de Zeus pendant sa lutte contre les Titans et contribua à sa victoire. Il récompensa la nymphe en lui accordant la distinction la plus honorable, celle des serments irrévocables perpétrés sur ses flots. Les dieux qui prêtent serment sur le Styx, une main sur terre et l’autre sur la mer, respectent leur promesse fidèlement. Les parjures qui enfreignent le serment sont condamnés par Zeus à boire une coupe remplie d’eau empoisonnée qui les plonge dans une profonde léthargie pendant une année. Dépourvus ainsi de vie, privés de nectar et d’ambroisie, ils sont, après ce châtiment, écartés des dieux et de leur compagnie pendant neuf ans !

Charon transfers the souls of deads over the Stix river - Konstantin Makovsky - 1861
Charon transfers the souls of deads over the Stix river (detail) - Konstantin Makovsky, 1861.


Magie Verte, les herbes et les arbres enchantés


Ces œuvres sont protégées par une certification CLEO qui confère à son auteur une date de création certaine sur son œuvre. Une signature numérique atteste de cette antériorité. Elle est soumise aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle doit faire l'objet d'une demande d'autorisation auprès de l'auteur. Concept et titres déposés et enregistrés à l'INPI : Institut National de la Propriété Industrielle.