Poireau de chien, bâton royal, bâton blanc, fer de pique... L’Asphodèle s'épanouit dans les garrigues, les chemins caillouteux et les pâturages rocailleux. La longue tige de cette plante couverte de jolies fleurs blanches ou jaunes maquillées d’un trait brun au milieu de chaque pétale, apparaît au-dessus d’une rosette de feuilles étroites et pointues. Ses racines charnues à la saveur sucrée et aux vertus diurétiques sont comestibles après une longue cuisson. Autrefois, relieurs et cordonniers usaient de l'amidon contenu dans sa racine pour fabriquer une colle naturelle. Symbole de deuil, les anciens fleurissaient les tombes des défunts avec des bouquets d’Asphodèles. Cette plante qui pousse sur les terres arides et funèbres, est liée aux déesses infernales qui entrelacent leur belle chevelure de ces ravissantes fleurs. Dans les Enfers d’Hadès, il existe une prairie toute semée d’Asphodèles qui régalent l’âme des morts et leur confèrent la vie éternelle !

L'Asphodèle
Asphodelus luteus (modified): Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé "Flora von Deutschland", Österreich und der Schweiz 1885, Gera, Germany.


Magie Verte, les herbes et les arbres enchantés


Ces œuvres sont protégées par une certification CLEO qui confère à son auteur une date de création certaine sur son œuvre. Une signature numérique atteste de cette antériorité. Elle est soumise aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle doit faire l’objet d'une demande d'autorisation auprès de l’auteur. Concept et titres déposés et enregistrés à l'INPI : Institut National de la Propriété Industrielle.