Bienfait de la nature, don du Ciel, sirop de vie, nectar divin, rosée des astres, liqueur dorée… Par sa nature solaire, sa douceur et sa vertu à guérir les mortels, le miel évoque la sagesse divine et la vie éternelle. Il était réputé autrefois comme une substance merveilleuse et l’abeille comme une créature sacrée. Fort estimé chez les anciens, le miel était considéré comme une panacée, un baume salutaire purifiant l’âme et l’esprit qui prolongeait la vie et adoucissait les sentiments. La cire d’abeille servait d’emplâtre, on l’employait pour soigner les tumeurs et les plaies. Le miel entrait dans un grand nombre de préparations et dans la fabrication de l’hydromel, une boisson excellente qui fortifiait l’estomac et apportait santé et joie. On dit que le miel est un nectar divin qui confère l’immortalité. Première nourriture de Zeus, il était donné en offrande aux dieux et aux morts pour les honorer. Les libations dédiées à Hadès, souverain du sombre empire, étaient composées de miel. Quant aux abeilles, bonnes et diligentes ouvrières au corps brillant et au dard fort piquant, elles sont des messagères ailées, transportant dans un vol céleste, l’âme des défunts vers l’autre monde...
Plusieurs choses contribuent à faire un miel doux et savoureux ; la chaleur et la pureté de l’air, la nature des fleurs, la bonté des abeilles et leur admirable labeur !

Illustration du tacuinum sanitatis XIVe - Une ruche
Illustration du Tacuinum sanitatis XIVème siècle - Une ruche.


Magie Verte, les herbes et les arbres enchantés


Ces œuvres sont protégées par une certification CLEO qui confère à son auteur une date de création certaine sur son œuvre. Une signature numérique atteste de cette antériorité. Elle est soumise aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle doit faire l’objet d'une demande d'autorisation auprès de l’auteur. Concept et titres déposés et enregistrés à l'INPI : Institut National de la Propriété Industrielle.