Le grimoire est un livre de magie chargé de signes sacrés écrits avec du sang de chauve-souris, où sont consignées des formules secrètes et mystérieuses pour composer des potions, des philtres amoureux, des élixirs, des enchantements, des remèdes pour guérir certains maux, trouver les trésors cachés, fabriquer des amulettes et des talismans et se rendre invisible. Il contient tous les arts de la magie et de vieux mystères y sont révélés. Fermé par un anneau doré, cet ouvrage ancien en parchemin, appartient ordinairement à un sorcier ou un magicien, avec lequel il fait des prodiges. Cependant, certains grimoires sont maléfiques et remplis de sorcellerie. Ecrits avec le sang du diable en personne, ils renferment des mots et des signes funestes capables de faire périr les animaux, de troubler les saisons, de renverser le cours naturel des éléments, de répandre des maladies et toutes sortes de maléfices. On y trouve aussi comment jeter des sorts, traverser les airs à volonté, soumettre les mauvais génies, les morts et les démons, convoquer toutes les puissances infernales et même forcer le diable à paraître armé de ses cornes sur la tête, le visage rouge et le corps tout couvert de poils noirs ! On dit de ces terribles grimoires qu’ils résistent aux flammes, sentent le souffre et la fumée et qu’il est impossible de s’en débarrasser. Aussi, leur lecture comporte des risques, car certains redoutables secrets ne doivent pas tomber dans des mains inaptes à les recevoir. Bien sûr, nous ne sommes pas obligés de croire à ces œuvres de très haute curiosité, au diable, aux sorcières, aux magiciens et à tout ce qui est du ressort des sortilèges et des enchantements. Nous laisserons le soin aux lecteurs de décider de la question !

Les secrets merveilleux du Petit Albert
Le Petit Albert est un grimoire de magie, inspiré par les écrits de saint Albert le Grand.
Il est imprimé en France pour la première fois en 1668, puis réédité de façon continue.


Magie Verte, les herbes et les arbres enchantés


Ces œuvres sont protégées par une certification CLEO qui confère à son auteur une date de création certaine sur son œuvre. Une signature numérique atteste de cette antériorité. Elle est soumise aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle doit faire l'objet d'une demande d'autorisation auprès de l'auteur. Concept et titres déposés et enregistrés à l'INPI : Institut National de la Propriété Industrielle.