Inule des campagnes, Belle Hélène, Œil-de-cheval, Panacée de Chiron, Lionne, Plante aux escarres, Astre de chien, Plante aux infirmières, Herbe de Saint Roch... Née des larmes versées par la belle Hélène, fille de Zeus enlevée par Pâris, l’Aunée croît naturellement dans les lieux frais et ombragés et les bois humides. On la cultive aussi dans les jardins pour la beauté de ses fleurs et l’ornement des parterres. Dans l’ancienne médecine et dans les officines, on faisait un grand usage de sa racine charnue à la saveur amère, appelée Inula campana, qui exhale une forte odeur aromatique. Précieuses et incontestables, ses vertus médicinales étaient préconisées, autrefois, dans de nombreuses maladies. Ordonnée fraîche ou sèche, on la réduisait en poudre dans les décoctions, les infusions d’eau ou de vin, les onguents et les lotions pour ses propriétés stimulantes, apéritives, diurétiques et ses vertus bienfaisantes dans les affections du poumon et de l’estomac. Cependant, certains lui conféraient des qualités surnaturelles. Cueillie la veille de l’Assomption pendant sa fleuraison et mêlée à la verveine, on l’employait dans les rites de protection pour se garantir de la foudre et de la grêle, éloigner la peste, le choléra et préserver le bétail des maladies et des maléfices du Diable. Réduite en poudre et brûlée sur des charbons ardents, l’Aunée dégage des vapeurs entêtantes qui stimulent l'esprit et favorisent les rêves prémonitoires. Pilez l’Aunée avec la Rue, il en sortira un jus au pouvoir de guérir les rompus !

Les anglophones la nomment : Elecampane, Elfdock, Horse-heal, Marchalan…

Grande AunéeInula helenium (modified), plate 572 in: Otto Wilhelm Thomé: Flora von Deutschland, Österreich u.d. Schweiz, Gera (1885).


Magie Verte, les herbes et les arbres enchantés


Ces œuvres sont protégées par une certification CLEO qui confère à son auteur une date de création certaine sur son œuvre. Une signature numérique atteste de cette antériorité. Elle est soumise aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle doit faire l’objet d'une demande d'autorisation auprès de l’auteur. Concept et titres déposés et enregistrés à l'INPI : Institut National de la Propriété Industrielle.