Ces pluies extraordinaires et singulières, de matières et d’animaux divers, ont de tout temps épouvanté les braves gens et causé de grands tourments. Regardées autrefois comme des présages funestes, elles étaient attribuées aux magiciens qui exerçaient leurs pouvoirs dans les plus hautes sphères, aux sorciers meneurs de nuées ou à la superstition. La plus prodigieuse et la plus effrayante de toutes est sans nul doute la pluie de sang ! Les anciens y voyaient la colère divine. Cependant, on dit que l’eau de ces pluies peut être rougie par une foule d’insectes ou de poussière d’origine végétale, que le vent élève jusqu’aux nuages et fait retomber en une pluie teintée de rouge vermillon. Celles de crapauds et de grenouilles sont surprenantes par la multitude de ces créatures jonchant le sol après un orage. On dit qu’elles prennent naissance dans les nuées et retombent dans chaque goutte de pluie sous la forme d’une grenouille et d’un crapaud qui disparaît aux premiers rayons du soleil. Quant aux pluies de poissons, elles annonçaient une catastrophe prochaine. Les pluies de feu transportées par le souffle impétueux des vents sont dues au tonnerre violent et à la succession d’éclairs qui accompagne les orages. On pensait aussi que les pluies de pierres tombaient de la lune. Mais certaines substances minérales dues à quelques feux souterrains nés dans les entrailles de la terre peuvent se sublimer dans les airs et retomber avec la pluie. Qu’elles soient de sang, de lait, de cendres, d’argent, de crapauds, de grenouilles, de feu, de pierres, de poissons ou d’insectes enlevés dans les régions supérieures de l’atmosphère, ces phénomènes sont le plus souvent attribués à un tourbillon né d’un hasard ou à un tremblement de terre qui balaie et désole les campagnes. Pourtant, même les savants ne peuvent s’accorder sur l’origine de ces pluies prodigieuses et le sujet reste très controversé. Toutefois, si vous êtes témoin de ces merveilles portées sur les ailes du vent, prenez garde aux sorciers malfaisants !

Pluie de poissons - Gravure d'Olaus Magnus 1555Pluie de poissons - Gravure d'Olaus Magnus, 1555.


 Magie Verte, les herbes et les arbres enchantés


Ces œuvres sont protégées par une certification CLEO qui confère à son auteur une date de création certaine sur son œuvre. Une signature numérique atteste de cette antériorité. Elle est soumise aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle doit faire l’objet d'une demande d'autorisation auprès de l’auteur. Concept et titres déposés et enregistrés à l'INPI : Institut National de la Propriété Industrielle.