Mystérieuses et magiciennes, les Fées bercent les rêves et les contes de notre enfance. Célestes et bienveillantes marraines, la coutume veut qu’elles se penchent sur le berceau des nouveaux nés pour leur accorder des dons précieux. D’un coup de baguette magique elles exaucent les vœux et se montrent généreuses avec les enfants. Gardiennes charmantes de la nature, elles protègent les bois et les forêts enchantés. Belles, vaporeuses, fantaisistes et insaisissables, elles dansent au clair de lune avec les elfes dans des rondes effrénées et se transportent en un clin d’œil dans les airs à l’autre bout de la terre. Toutefois, soyez prudent car elles sont imprévisibles et susceptibles. Prenez garde à ne pas leur faire ombrage ou elles vous joueront un très mauvais tour. Ainsi, Obéron, roi des génies doit son drôle d’aspect et sa petite taille, trois pieds de haut, à une Fée offensée qui lui jeta un sort le jour de son baptême. Pour adoucir son sort une autre lui fit don d’une grande beauté. Les Fées ne sont pas toujours secourables, bonnes et serviables. Quelques unes versées du côté de la diablerie et dont il faut bien se garder sont vieilles, laides, bossues et méchantes. Méfiez-vous de la Carabosse et des redoutables Fées noires à la chevelure d’ébène qui usent de leur pouvoir et de leur baguette magique pour maudire et jeter des sorts. On dit que ces esprits d’un autre ordre président et filent nos destinées. Certains naîtront sous de bons auspices quand d’autres grandiront sous de sinistres augures. Cependant, on prétend que chaque enfant qui vient au monde a une bonne Fée qui l’attend !

Take the Fair Face of Woman by Sophie AndersonPeinture préraphaélite représentant une fée. Take the Fair Face of Woman, and Gently Suspending, With Butterflies, Flowers, and Jewels Attending, huile sur toile, Sophie Anderson (1823/1903), collection privée, Londres.

The Fairy Dance by Robert Alexander Hillingford before 1904The Fairy Dance (détail) by Robert Alexander Hillingford before 1904.

The bad fairy Carabosse by Léon BakstThe bad fairy Carabosse by Léon Bakst, who created the décor and about 300 costume designs in 2 months for Diaghilev's lavish 1921 production of The Sleeping Princess in London.


Magie Verte, les herbes et les arbres enchantés


Ces œuvres sont protégées par une certification CLEO qui confère à son auteur une date de création certaine sur son œuvre. Une signature numérique atteste de cette antériorité. Elle est soumise aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle doit faire l'objet d'une demande d'autorisation auprès de l'auteur. Concept et titres déposés et enregistrés à l'INPI : Institut National de la Propriété Industrielle.