Happy New Year!

Glutier, Nid d’agasse, Langue de bique, Glue de chêne, Casse-malheur, Nid d’hiver, Balai de sorcière... Cet arbrisseau étrange et sans racine qui se développe sur les plus hautes branches de certains arbres est un porte-bonheur et un symbole lunaire. Le Gui se révèle au cœur de l'hiver par ses touffes et ses baies rondes d’un blanc laiteux que l’on nomme « Petite pomme du bon Dieu ». Mésanges, fauvettes et grives se régalent de ses fruits qu’elles dispersent au gré de leur fantaisie. Le Gui divin du chêne est si rare que les druides le coupaient, jadis, avec une faucille d'or. Un brin de Gui placé sous le lit des enfants leur procure des rêves extraordinaires et éloigne les fées qui ont pour vilaine habitude d'échanger les bébés dans leur berceau. On dit que chaque hiver la déesse Perséphone ouvre la porte des Enfers avec un rameau de Gui, pour rejoindre Hadès son mari. Eternellement vert, le Gui qui ne touche jamais terre, porte en son cœur le bonheur des fêtes de l’hiver !

Viscum-album © Cécile DecorniquetViscum album © Cécile Decorniquet


Magie Verte, les herbes et les arbres enchantés


Ces œuvres sont protégées par une certification CLEO qui confère à son auteur une date de création certaine sur son œuvre. Une signature numérique atteste de cette antériorité. Elle est soumise aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle doit faire l’objet d'une demande d'autorisation auprès de l’auteur. Concept et titres déposés et enregistrés à l'INPI : Institut National de la Propriété Industrielle.