Aussi insaisissable que le vent, cette biche fabuleuse aux sabots d’airains qui la rendent imbattable à la course, porte sur le front des bois dorés. On dit que dans sa course légère, ses sabots étincelants tracent un chemin lumineux sur son passage et lui donnent une rapidité et une endurance hors du commun. Parfois, on peut l’apercevoir paissant paisiblement sur la colline de Cérynie. Un jour, sur le sommet d’un mont, la déesse Artémis rencontra cinq biches d’une grandeur et d’une beauté extraordinaires, à la tête ornée de cornes dorées. Frappée d’admiration à la vue de ses animaux, Artémis s’élança à leur poursuite et en attela quatre à son char rapide. La cinquième s’enfuit en traversant le fleuve Céladon et trouva refuge sur le mont Cérynie. La vierge chasseresse interdit à quiconque de s’en emparer. Pourtant, lors de ses douze travaux, Héraclès* reçut l’ordre de capturer la biche vivante. Il fit preuve de ruse, d’endurance et de patience, et affronta le froid des pays de l’Hyperborée*. Maintes fois il crût la saisir, mais la biche leste et agile, s’enfuit à chaque fois. Au bout d’une année, le héros s’empara de la biche, alors qu’elle était endormie épuisée près d’un étang. Sans faire usage de sa force, et sans qu'une goutte de sang ne soit versée, il tira habilement une flèche dans la patte de l’animal, entre le tendon et l’os pour l’immobiliser. Puis, il la serra contre son cœur et l’emporta délicatement sur ses épaules pour l’amener à Mycènes* où la biche fut remise en liberté comme Artémis lui avait ordonné !

* Hyperborée : Lat. hyperboreus ; en grec, le terme est dérivé de deux mots se traduisant par : au delà et Borée. Qui est situé tout à fait au nord. Les Hyperboréens sont un peuple mythique de l'Antiquité. Ce sont ceux qui vivent "par-delà les souffles du froid Borée" (le vent du nord). Ils sont présentés comme un peuple habitant aux confins septentrionaux du monde habité. Mais il serait vain de vouloir localiser le pays des Hyperboréens, qui représentait pour les Grecs une sorte de paradis lointain et mal défini, le séjour des Bienheureux.
* Capturer la biche de Cérynie fut le troisième des Travaux d'Héraclès. On appelle Travaux d'Héraclès (ou d'Hercule chez les Romains) ou Douze Travaux, les exploits exécutés par le héros sur l'ordre d'Eurysthée. Ils constituent l'un des épisodes les plus célèbres de la mythologie grecque, ainsi qu'une source iconographique majeure de l'art occidental.
* Mycènes est une cité antique préhellénique située sur une colline au nord-est de la plaine d'Argos, dans le Péloponnèse, et entourée de murs cyclopéens (assemblage de blocs énormes).

Hercules and the Arcadian Deer BDHercules and the Arcadian Deer, après 1537, Lucas Cranach l'Ancien.

Ces œuvres sont protégées par une certification CLEO qui confère à son auteur une date de création certaine sur son œuvre. Une signature numérique atteste de cette antériorité. Elle est soumise aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle doit faire l’objet d'une demande d'autorisation auprès de l’auteur. Concept et titres déposés et enregistrés à l'INPI : Institut National de la Propriété Industrielle.