Mûrier sauvage, Accroche-pied, Aronce, Mûrier de renard... Cet arbrisseau « accrocheur » aux tiges hérissées d’aiguillons pointus, colonise les haies champêtres et forme des buissons impénétrables appelés ronciers. La Ronce affectionne les vieux chênes, les broussailles et tous les lieux abandonnés. L’été, elle se couvre de fleurs d’un blanc-rosé qui fournissent un nectar abondant. A l'automne, apparaissent les mûres ou mûrons, des petits fruits succulents riches en vitamines, régalant les oiseaux qui en sont friands. Les mûres servent à la fabrication de compotes, de sirops et de confitures. Selon une croyance bretonne, il ne faut jamais manger les mûres à la fin de l'automne, car Lucifer qui fut chassé du ciel se venge chaque année en crachant dessus ! Envahissante et mal aimée, la Ronce aux longues tiges acérées, cache son secret en offrant un abri extraordinaire aux espaces forestiers où une vie végétale variée se réfugie et se développe en toute tranquillité !

RONCE BDPhoto © ceciledecorniquet.com - ceciledecorniquetstudio


Magie Verte, les herbes et les arbres enchantés


Ces œuvres sont protégées par une certification CLEO qui confère à son auteur une date de création certaine sur son œuvre. Une signature numérique atteste de cette antériorité. Elle est soumise aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle doit faire l'objet d'une demande d'autorisation auprès de l'auteur. Concept et titres déposés et enregistrés à l'INPI : Institut National de la Propriété Industrielle.