11 juin 2015

La rosée de mai, un cosmétique réputé autrefois pour entretenir et conserver la beauté

Larmes de l’Aurore, fille de l’air et de la lune, eau céleste, essence du soleil… La rosée se forme en abondance quand la lune est pleine et que les nuits sont douces et sereines. Ce bienfait de la nature est une source intarissable pour l’herbe et les plantes qui se languissent sous l’ardeur du soleil. Elle humecte et rafraîchit la terre, nourrit les abeilles et les fées qui aiment se désaltérer d’une goutte de rosée puisée dans le calice des fleurs. On pensait autrefois que la rosée était un puissant remède pour l’homme et les... [Lire la suite]

23 janvier 2014

Pour les affections du gosier

On se délivre de l'enchifrènement en baisant les narines d'un mulet. On adoucit les douleurs de la luette et du gosier, à l'aide de crottes d'agneaux qui n'ont point encore brouté l'herbe : elles doivent avoir séché à l'ombre. La luette se trouve bien aussi de l'emploi de la bave de limace, percée préalablement d'une aiguille, puis suspendue à la fumée. On use encore de cendre d'hirondelle dans du miel. Le mal de gorge cède aussi à ce remède, ainsi qu'aux gargarismes faits avec du lait de brebis. On se gargarise de même avec... [Lire la suite]
09 mai 2013

Le philtre d’amour aux parfums enchanteurs et aux sucs trompeurs !

Le boire-amoureux, Philtre de volupté, Vin herbé, Liqueur enchanteresse… Le philtre d’amour est un breuvage enchanté dont la vertu secrète des ingrédients suscite une passion violente ou un attachement éternel et la fidélité jusqu’au trépas. Circé et Médée, les plus fameuses magiciennes de l’antiquité, excellaient dans l’art de préparer des philtres. Depuis, ils sont concoctés par les sorcières, les enchanteurs et les magiciens à l’aide d’herbes macérées dans du vin et de substances mystérieuses et vénéneuses dont ils ont le secret.... [Lire la suite]
04 avril 2013

Le miel, nourriture des dieux

Bienfait de la nature, don du Ciel, sirop de vie, nectar divin, rosée des astres, liqueur dorée… Par sa nature solaire, sa douceur et sa vertu à guérir les mortels, le miel évoque la sagesse divine et la vie éternelle. Il était réputé autrefois comme une substance merveilleuse et l’abeille comme une créature sacrée. Fort estimé chez les anciens, le miel était considéré comme une panacée, un baume salutaire purifiant l’âme et l’esprit qui prolongeait la vie et adoucissait les sentiments. La cire d’abeille servait d’emplâtre, on... [Lire la suite]
12 octobre 2012

L'eau d’Émeraude, une eau merveilleuse qui sent divinement bon !

Les deux pères Capucins Aignan et Rousseau, qui élaborèrent un certains nombres de remèdes doux et bienfaisants dans le laboratoire du Louvre, inventèrent une eau merveilleuse d’un si beau vert, qui lui a fait donner le nom d’eau d’Emeraude. La formule secrète était préparée à partir du miel et d’une fermentation alcoolique composée d’herbes fraîches et odorantes et d’esprit de vin rectifié. La belle couleur verte de l’eau d’Emeraude était due à la macération des plantes fraîches qui la composait. On coupait grossièrement des Feuilles... [Lire la suite]
09 octobre 2012

Cupcakes, les petits gâteaux des fées, recettes

Cette minuscule pâtisserie créée par les fées et qui se mange en une bouchée est composée d’une pâte légère, moelleuse et onctueuse qu’elles surmontent d’un glaçage saupoudré de mille couleurs selon leur envie ou leur humeur ! Grandes créatrices de saveurs, les fées expriment toute leur inventivité dans ces délicieux petits gâteaux colorés aux multiples arômes dont elles ont le secret. Au gré de leur fantaisie, le glaçage, le goût, les parfums et les couleurs peuvent varier à l’infini. Crémeuses, fondantes et savoureuses,... [Lire la suite]

02 juillet 2012

La recette du Cake d'amour de Peau d'âne

Préparez votre pâte, dans une jatte plateEt sans plus de discours, allumez votre four. Prenez de la farine, versez dans la terrine,Quatre mains bien pesées, autour d'un puits creusé.  Choisissez quatre œufs frais, qu'ils soient du matin faits,car à plus de vingt jours un poussin sort toujours.  Un bol entier de lait, bien crémeux s'il vous plaît,de sucre parsemez, et vous amalgamez, Une main de beurre fin, un souffle de levain,une larme de miel, et un soupçon de sel.  Il est temps à présent, tandis que... [Lire la suite]
07 mars 2012

L'Essence de vipères

On prétendait que cette merveilleuse recette du père Aignan et du père Rousseau, médecins et Capucins de sa majesté au Louvre, avait toutes les vertus et qu’elle était excellente pour conserver la vie et la santé. C’était un puissant contrepoison et un admirable remède qui fortifiait les vieillards et conservait la vigueur des jeunes gens. Elle purifiait le sang, consumait tout ce qui il y avait d’impur dans l’estomac et coupait à la racine toutes les maladies. On pouvait même, parfois, grâce à l’absorption de ce précieux... [Lire la suite]
06 mars 2012

Le Baume Tranquille

Ce remède merveilleux découvert et gardé secret par l'abbé Rousseau et l’abbé Aignan*, ce dernier étant connu dans son ordre sous le nom de Père Tranquille, était doué de puissantes propriétés calmantes et apaisantes. La composition admirable de ce baume était une dissolution dans l’huile d'Olive de plantes chargées de principes narcotiques et d'herbes aromatiques. Les feuilles fraîches de la Belladone, de la Jusquiame noire, du Pavot, de la Morelle noire, de la Nicotiane et du Datura stramoine, étaient mêlées, pilées et cuites à... [Lire la suite]
05 mars 2012

L’eau de Mélisse des Carmes

Considérée par certains comme une panacée universelle, l’eau de Mélisse, aux excellentes propriétés, remonterait aux premiers temps de l’histoire de la Gaule, et les Carmes, qui se disaient les descendants des Druides, auraient hérité des derniers secrets de sa composition. Connue depuis le moyen âge et peut-être même depuis l’antiquité, l’eau des Carmes, dont les religieux ne dévoilèrent jamais l’exacte composition, était souveraine dans les vertiges, les syncopes, les apoplexies, le mal de mer, la mélancolie, le Choléra et les... [Lire la suite]