12 juillet 2015

Le Nénuphar, ingrédient de l'onguent de vol des sorcières

Lune d'eau, Reine des lacs, Lis des étangs, Nymphe des eaux... Le Nénuphar s’enracine et s’épanouit dans la vase des eaux douces et calmes. Au sommet des longues tiges submergées, apparaissent des feuilles lisses et arrondies qui offrent un abri frais pour les poissons. Les magnifiques fleurs, sur lesquelles les grenouilles peuvent se reposer, attirent une myriade de papillons et de libellules. En perpétuel mouvement sur l'onde des étangs, le Nénuphar s’ouvre aux premiers rayons du soleil et se referme à la nuit tombée. On prétend que... [Lire la suite]