04 août 2017

La Biche de Cérynie, une créature aux cornes d’or et aux sabots d’airain !

Aussi insaisissable que le vent, cette biche fabuleuse aux sabots d’airains qui la rendent imbattable à la course, porte sur le front des bois dorés. On dit que dans sa course légère, ses sabots étincelants tracent un chemin lumineux sur son passage et lui donnent une rapidité et une endurance hors du commun. Parfois, on peut l’apercevoir paissant paisiblement sur la colline de Cérynie. Un jour, sur le sommet d’un mont, la déesse Artémis rencontra cinq biches d’une grandeur et d’une beauté extraordinaires, à la tête ornée de... [Lire la suite]

14 juillet 2015

Séléné, la blanche reine de la nuit

Escortée de ses fidèles étoiles et brillante de tout l’éclat de la lune, Séléné parcourt l’obscurité de la voûte céleste dans un char étincelant tiré par deux chevaux blancs. Compagne de la Nuit, sœur du Soleil et de l’Aurore, Séléné est la déesse de la pleine lune. Cependant, la chaste Artémis et la ténébreuse Hécate sont aussi regardées comme des déesses lunaires et forment avec Séléné une triade vénérable. Artémis personnifie le croissant de lune et la redoutable Hécate incarne la nouvelle lune ou lune noire. Selon une opinion fort... [Lire la suite]
21 avril 2013

Le Cerf, un animal hautement symbolique

Doux et tranquille, le Cerf se distingue des autres animaux de la forêt par la couleur et la forme de sa haute ramure qui le font ressembler à un arbre. Porteur de nombreux symboles, on lui attribue des qualités de noblesse et de majesté, il est l'incarnation de la puissance, de la virilité et de la fécondité. Ses bois qui tombent chaque année et repoussent au printemps, évoquent la nature dans son éternel recommencement. Les anciens lui donnaient une très longue vie : quatre fois autant que la corneille et neuf fois autant que... [Lire la suite]
15 février 2013

La métamorphose d'Actéon en cerf

Actéon, fils d’Aristée et petit fils de Cadmus, était un chasseur habile et intrépide. Un jour, après une longue chasse fructueuse sur le mont Cithéron couvert du sang et du carnage des animaux, Actéon rappela ses compagnons hors d’haleine, dispersés sur les sentiers escarpés et les invita à poser les armes et à se reposer. Actéon, quant à lui, s’engagea dans un bois, laissant ses pas incertains le guider dans ces lieux inconnus. Là, s’étendait une vallée couverte de pins et de cyprès consacrée à Diane. Dans l’épaisseur de la forêt,... [Lire la suite]
28 septembre 2012

La nymphe Aréthuse métamorphosée en une source aux ondes profondes

Aréthuse, vouée toute entière à la déesse Artémis, préférait sans compter les plaisirs de la chasse aux peines de l’amour. Cette nymphe libre et habile, fatiguée de lancer ses filets et ses appâts, rencontra un jour en Elide une onde claire et limpide et s’y baigna. Le dieu fleuve Alphée la vit, l’accueillit dans les bras de ses eaux fraîches et vives et dans l’instant l’aima. Tandis qu’elle plongeait et nageait avec délice, elle entendit un murmure et sentit un léger frémissement sur son corps, qui la remplit d'effroi.... [Lire la suite]
23 mai 2012

La métamorphose de la nymphe Syrinx en roseau

Fille du dieu fleuve Ladon et compagne favorite des hamadryades, Syrinx se consacrait toute entière à l'exercice de la chasse auprès de la déesse Artémis. Les bras armés de son arc d’ivoire et de son carquois, elle parcourait les forêts verdoyantes et les monts enneigés de l’Arcadie. Cette nymphe chaste d’une éclatante beauté, qui n'éprouvait ni l’amour ni ses charmes, était sans cesse pourchassée par les divinités des bois et des vergers. Mais son pas vif et agile lui permettait de résister aux désirs de tous et de leur échapper. Un... [Lire la suite]
18 mars 2012

Les intrépides nymphes oréades

Belles et chastes, ces nymphes farouches au port altier règnent sur les contrées sauvages, les forêts isolées et hantent les plus inaccessibles sommets. Compagnes de la déesse Artémis, les Oréades peuplent la solitude des montagnes et sillonnent les sentiers montueux et les chemins escarpés de l’Etna. Retirées loin du monde, elles séjournent dans les antres frais et sombres des rochers que le temps à ouvragé. Celui qui s'enflamme pour leur charme et ose s'aventurer dans ces lieux sacrés, sera durement châtié. L’arc à la main, ces... [Lire la suite]