06 mai 2014

Proserpine reine des Enfers

Environnée d’éternelles ténèbres, cette beauté brune au visage livide et au regard mystérieux règne sur le peuple des ombres. Reine des Enfers et souveraine toute puissante des morts, Vie et Trépas son soumis à son empire. Personne n’entre sans sa permission dans ces lieux craints des mortels et des dieux et les héros qui pénètrent dans sa demeure souterraine doivent lui présenter un rameau d’or. Aussi, aucun être sur terre ne peut rendre son dernier soupir sans que cette déesse infernale coupe le cheveu fatal dont dépend la vie des... [Lire la suite]

01 septembre 2013

Les Parques, inexorables fileuses des destinées humaines

Filles de l’Erèbe et de la Nuit, les Parques règlent de destin du monde et filent l’existence de chaque mortel par des lois éternelles. Inflexibles et sourdent aux plaintes de tous, leurs arrêts sont irrévocables, même les dieux sont soumis à leur puissance et ne peuvent défaire ce qu’elles ont entreprit. Vêtues d’une tunique blanche ourlée de pourpre, ces trois sœurs blêmes, au visage sévère, ont le front ceint d’une couronne de flocons de laine blanche entremêlée de narcisses. Elles tiennent dans leurs mains, une quenouille, un... [Lire la suite]
28 juin 2012

L’Asphodèle, fleur des Enfers d'Hadès

Poireau de chien, bâton royal, bâton blanc, fer de pique... L’Asphodèle s'épanouit dans les garrigues, les chemins caillouteux et les pâturages rocailleux. La longue tige de cette plante couverte de jolies fleurs blanches ou jaunes maquillées d’un trait brun au milieu de chaque pétale, apparaît au-dessus d’une rosette de feuilles étroites et pointues. Ses racines charnues à la saveur sucrée et aux vertus diurétiques sont comestibles après une longue cuisson. Autrefois, relieurs et cordonniers usaient de l'amidon contenu dans sa racine... [Lire la suite]
28 février 2012

Les Enfers d'Hadès et la mystérieuse Hécate, souveraine des arts de la magie

Le ténébreux Hadès et la sombre Perséphone, règnent sur le monde souterrain. A leurs côtés, trône la Mort aux ailes noires et au visage pâle. Inexorable et terrifiante, elle aiguise sans cesse sa faux tranchante. A l’entrée des Enfers, l’effroyable Cerbère aux gueules béantes et à l’échine hérissée de reptiles, veille sur les âmes qui entrent sans retour dans le palais de la Nuit. Au plus profond des entrailles de la Terre se trouve le Tartare, séjour des âmes criminelles qui ont enfreint les lois divines. Dans ce gouffre insondable,... [Lire la suite]