Photos liées au tag 'Gravure ancienne'

Voir toutes les photos
21 décembre 2016

Les pluies merveilleuses

Ces pluies extraordinaires et singulières, de matières et d’animaux divers, ont de tout temps épouvanté les braves gens et causé de grands tourments. Regardées autrefois comme des présages funestes, elles étaient attribuées aux magiciens qui exerçaient leurs pouvoirs dans les plus hautes sphères, aux sorciers meneurs de nuées ou à la superstition. La plus prodigieuse et la plus effrayante de toutes est sans nul doute la pluie de sang ! Les anciens y voyaient la colère divine. Cependant, on dit que l’eau de ces pluies peut être... [Lire la suite]

18 décembre 2016

La chouette et le hibou, créatures des ténèbres aux accents funèbres

Solitaires et mystérieux ces oiseaux qui n’apparaissent qu’à l’approche de la nuit, nichent dans les murailles et le creux des arbres, hantent les vieux clochers, les cimetières et les greniers et tous les lieux élevés. Quand la nuit voile le jour, ces rapaces nocturnes au plumage doux, au bec crochu et aux puissantes serres, planent dans les airs dans un vol silencieux. Ils chassent ordinairement les nuisibles mais dévorent parfois les oiseaux endormis qu’ils prennent au dépourvu dans les ténèbres. Cependant, s’ils viennent à se... [Lire la suite]
10 juin 2016

Le renard, emblème de la ruse

Enclin à la malice, le renard passe pour un animal espiègle, flatteur et fourbe, jouant de très mauvais tours aux animaux et aux humains. Il vit ordinairement à la lisière des forêts et dans les bois, non loin des habitations de l’homme. Habile, il creuse avec art sa tanière pour abriter ses petits et se cacher de ses ennemis. Terreur du lapin et du lièvre, il fait entendre des glapissements d’épouvante pour les obliger à fuir. Il mène une guerre sans merci aux petits rongeurs, dévore les reptiles, guette les perdreaux dans les champs... [Lire la suite]
18 décembre 2015

La Pivoine, l’herbe au Pivert

Tourne-lune, Pione, Rose aux convulsions, Pavot des jardins, Péone, Ergots de coq, Sang de Titan, Boisier de chien, Pompon… On a écrit bien des merveilles sur cette plante très recherchée dans l’ornement des jardins pour la beauté et la grandeur de ses fleurs embellies par les plus riches couleurs. Célébrée depuis l’antiquité pour ses nombreuses propriétés et ses effets miraculeux, la Pivoine est l'une des plus anciennes plantes employée en médecine. Considérée comme un puissant remède, elle entrait dans la composition de... [Lire la suite]
06 novembre 2015

L’arc-en-ciel, un chemin entre ciel et terre

Ce pont emprunté par les dieux, les héros légendaires et les sorciers pour voguer entre ciel et terre, était considéré autrefois comme une merveille et un prodige. Dans les temps antiques, on assurait que ce phénomène céleste était la trace du passage que la brillante Iris laissait dans le ciel quand elle descendait rapidement des cieux sur la terre. Pourtant, ce chemin qui apparaît quand le soleil luit pendant la pluie, est parfois considéré comme néfaste. En effet, selon certaines croyances populaires, on attribue à l’arc-en-ciel le... [Lire la suite]
26 octobre 2015

Le sabbat des sorcières

Les sorcières se rendent au sabbat, dans des lieux secrets et déserts, de différentes manières. Pendant les nuits d’orage et de grand vent, elles se transportent dans les airs sur un âne, un cheval ou un autre animal. Cependant, elles préfèrent chevaucher un balai oint d’un onguent diabolique, en prononçant du haut des nuages des paroles magiques. Ces assemblées nocturnes ont lieu dans des endroits solitaires au plus profond des bois. Le maître des lieux, qui affecte ordinairement la figure d’un grand bouc, envoi une chauve souris ou... [Lire la suite]

19 avril 2015

Le Coucou gris, oiseau du deuil et de la mélancolie

Ce volatile rusé et paresseux évoque la fainéantise parce qu’il ne veut pas couver ses œufs. En effet, cet oiseau farouche et solitaire dont le nom exprime le cri, a des mœurs parasitaires. Le Coucou ne fait point de nid comme les autres, il trouve plus commode de confier ses œufs et l’éducation de ses petits aux soins des autres oiseaux, en particulier des passereaux tels que le rouge-gorge, la fauvette, l’alouette, les ramiers et les verdiers. Il gobe un œuf dans le nid parasité, avant d'y pondre le sien. Puis, perché dans le... [Lire la suite]
14 mars 2015

Comment se libérer des sorcières maléfiques, des créatures de la nuit et des jeteurs de sorts

Certains sorciers malveillants jettent des sorts quand d’autres les lèvent. Souvent, ils réalisent l’envoûtement avec des préparations redoutables composées de plantes aux vertus maléfiques qui croissent dans les ruines et les tombeaux. Ordinairement, ces herbes sont cueillies à la faveur d’une nuit sans lune ou à la lueur des éclairs de l’orage en prononçant des paroles magiques. Pour ajouter à l’efficacité de la mixture, le tout est mêlé d’écume de crapaud, de restes d’animaux hideux et sinistres comme le corbeau, le hibou, le... [Lire la suite]
17 novembre 2014

Le Crapaud, principal ingrédient des potions magiques !

Fidèle compagnon des sorcières, le crapaud, au corps ventru couvert de verrues, évoque la laideur, les lieux humides et les marécages sombres et hantés. Il a le jour en horreur et vit ordinairement dans les lieux ombragés où il peut facilement se dérober à la clarté. Il passe l’hiver tapi sous des vielles pierres, dans des trous qu’il creuse et dans les fentes des rochers. Fort commun dans nos jardins, il fait bonne guerre aux cloportes, aux limaçons, aux mouches et aux cousins. Souvent, on le trouve à l’ombre de la sauge et de la... [Lire la suite]
31 octobre 2014

Le Chaudron, instrument antique et magique

Le chaudron était, il y a bien longtemps, un instrument de sacrifice et de divination. On prédisait les destinées et les événements futurs selon la couleur de la mixture ou de son évaporation, et parfois même, selon la coagulation du sang des pauvres victimes. Depuis, les sorcières usent de cet objet magique pour leur cuisine maléfique et leur ragoût diabolique. C’est ordinairement dans une marmite de fer, de cuivre ou de fonte posée sur trois pieds qu’elles composent un brouet nauséabond fumant à gros bouillon pour accomplir toutes... [Lire la suite]