01 janvier 2016

Le Gui, un porte-bonheur et un symbole lunaire

Happy New Year! Glutier, Nid d’agasse, Langue de bique, Glue de chêne, Casse-malheur, Nid d’hiver, Balai de sorcière... Cet arbrisseau étrange et sans racine qui se développe sur les plus hautes branches de certains arbres est un porte-bonheur et un symbole lunaire. Le Gui se révèle au cœur de l'hiver par ses touffes et ses baies rondes d’un blanc laiteux que l’on nomme « Petite pomme du bon Dieu ». Mésanges, fauvettes et grives se régalent de ses fruits qu’elles dispersent au gré de leur fantaisie. Le Gui divin du chêne est si rare... [Lire la suite]

02 janvier 2012

Au gui l'an neuf !

Il fut un temps où, dans l’antique religion des druides, ce proverbe était chanté la veille du jour de l’an pendant la cueillette de gui de chêne. Les prêtres gaulois annonçaient ainsi la nouvelle année qui commençait au solstice d’hiver. Le jour de l’an à minuit, la coutume veut que l’on s’embrasse sous une branche de gui, pour s’assurer bonheur, prospérité et longue vie. Bonne et heureuse année ! Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé Flora von Deutschland, Österreich und der Schweiz 1885,... [Lire la suite]
20 décembre 2011

Les charmes de l’hiver joyeux

Au gré des fêtes de l’hiver, les jours tristes et sombres se remplissent de lumière. Les réjouissances du solstice d’hiver s’ouvrent au cœur de la nuit la plus longue de l’année, le 21 décembre. Ces événements qui nous rassemblent, sont célébrés depuis la nuit des temps par des rituels sacrés et festifs. Autrefois, il était d’usage d’accrocher des pommes aux branches d’un épicéa et d’orner l’arbre de guirlandes de houx, de lierre et de gui. On se réunissait au coin de l’âtre où brûlait une énorme bûche de chêne que l’on... [Lire la suite]
14 décembre 2011

L’hiver à la chevelure blanche et glacée

La nature qui s’éveille, s’épanouit et meurt selon les lois des saisons, cache maintenant dans l’ombre sa triste nudité. L’obscurité à triomphé du soleil, l’hiver sombre et neigeux a envahi le monde, il faut braver les tempêtes et les vents. C’est le temps des glaces et des neiges, des sombres crépuscules où une froide torpeur envahit nos corps et s’empare de nos âmes. Mais pendant cette saison morte et tranquille, le long sommeil nécessaire et le silence viendront réparer et renouveler la terre qui porte en son sein l'alchimie de la... [Lire la suite]