Photos liées au tag 'Herbes enchantées'

Voir toutes les photos
08 mars 2015

La Rose, une fleur souveraine dans les philtres d'amour

Reine des fleurs, splendeur de la nature, fleur favorite de Bacchus, des Muses et d’Aphrodite, attribut des Grâces, ornement des poètes et de l’Aurore « aux doigts de rose » qui ouvre les portes du matin... la Rose est l’emblème de l’amour, du désir et de la beauté, et même si les épines l’environnent, l’amant heureux la cueille avec plaisir. L'origine de la Rose a quelque chose de divin. On dit que le premier rosier aurait jailli de terre quand Vénus naquit de l’écume de la mer. Les dieux versèrent alors une goutte de nectar sur... [Lire la suite]

07 mars 2015

La Tourmentine, plante d'égaremement

Herbe de l’oubli, Plante d’égarement... Cette herbe mystérieuse et malveillante qui hante notre imaginaire, pousse dans les bois et les forêts enchantés. On prétend que cette plante maudite par la déesse Flore, ressemble à une vilaine touffe d’herbe revêche pourvue de gros yeux à ras de terre et d’un corps racine recouvert de radicelles qui s'enfoncent profondément dans le sol. Certains affirment qu’elle se nourrit d’insectes et d’elfes nains. Selon la légende, cette herbe maléfique et diabolique, attend patiemment qu’un marcheur... [Lire la suite]
11 novembre 2014

Le chat noir, une créature mystérieuse et diabolique

Entouré d’une aura de mystère, le chat noir, aux yeux luisants comme des diamants, est un animal maléfique qui se déplace avec aisance dans les ténèbres. Doué de pouvoirs magiques, il possède neuf vies et conspire avec le diable. Créature de mauvais augure et compagnon des sorcières, il fait l’objet de croyances particulières. Le chat noir peut appartenir à neuf propriétaires mais il emportera l’âme du dernier tout droit en enfer ! On affirme que le démon revêt les formes les plus diverses pendant les nuits de pleine lune et... [Lire la suite]
11 mars 2014

La Pimprenelle, une herbe aux vertus bienfaisantes

Herbe de salade, Pimpernelle, Sanguisorbe, Pimpinella… Petite ou grande la Pimprenelle est une herbe fort commune qui croît dans les montagnes, les prés et les jardins potagers. Elle offre une très bonne pâture sur les terres les plus pauvres et une nourriture excellente pour le bétail et les lapins. Détrônée par le persil, cette petite plante d’une saveur agréable et rafraîchissante est aujourd’hui tombée dans l’oubli. Autrefois, les jeunes pousses de la Pimprenelle agrémentaient les salades champêtres dont elle relevait le goût.... [Lire la suite]
24 juin 2013

La Saint-Jean d'été

Venue de nos ancêtres et de tous temps respectée, la fête de la Saint-Jean d’été et ses feux de joies scintillent de toutes parts dans la nuit la plus courte de l’année. C’est un jour animé où l’on danse et chante autour des bûchers. Suspendu entre printemps et été, ce moment est propice aux vœux, aux serments et aux sacrifices. Autour des feux sacrés, les âmes des trépassés viennent se réchauffer pendant que les vivants se purifient de tous leurs tourments. Les plantes cueillies lors de cette nuit remplie de... [Lire la suite]
14 juin 2013

Le Sceau de Salomon, une herbe très réputée dans l'ancienne médecine

Faux muguet, Guéritout, Herbe aux panaris, Grenouillet… Cousine du muguet, cette plante aux fleurs blanches légèrement verdâtres disposées en grappes, s’épanouit au mois de mai dans les bois humides et les lieux ombragés. Très réputée dans l’ancienne médecine, sa racine était récoltée au printemps et employée en infusion comme remède antigoutteux. En cataplasme, elle soignait les contusions les panaris, les hernies, les plaies et les abcès. On lui attribuait aussi des vertus cosmétiques qui embellissaient et rafraichissaient le teint.... [Lire la suite]

09 mai 2013

Le philtre d’amour aux parfums enchanteurs et aux sucs trompeurs !

Le boire-amoureux, Philtre de volupté, Vin herbé, Liqueur enchanteresse… Le philtre d’amour est un breuvage enchanté dont la vertu secrète des ingrédients suscite une passion violente ou un attachement éternel et la fidélité jusqu’au trépas. Circé et Médée, les plus fameuses magiciennes de l’antiquité, excellaient dans l’art de préparer des philtres. Depuis, ils sont concoctés par les sorcières, les enchanteurs et les magiciens à l’aide d’herbes macérées dans du vin et de substances mystérieuses et vénéneuses dont ils ont le secret.... [Lire la suite]
18 avril 2013

La Belette, un petit animal rusé doué de pouvoirs magiques

Petite belle, Dame belette, Petite marraine, La jolie bête, Belle dame, Petite fiancée… Fort vive et rusée, la belette est un petit mammifère carnassier au museau pointu et à la fourrure roussâtre qui mène une vie très active. Son corps fin et sa légèreté lui permettent de se faufiler par les fissures les plus étroites. Véritable fléau des basses-cours, elle vole les œufs et emporte les poussins un par un après les avoir mordu d’un coup de dents. Les poules sont pétrifiées de terreur quand elles entendent la belette. En hiver, elle... [Lire la suite]
14 février 2013

La Capucine, une fleur couleur de feu

Cresson d'Inde, Fleur d'amour, Poivre du Pérou, Fleur sanguine, Plante pour les cheveux… Cette plante comestible aux mille vertus médicinales, s’orne de fleurs lumineuses qui ressemblent étrangement à la capuche dont les moines capucins se couvraient la tête autrefois. Sa tige tendre et fragile est pourvue de feuilles en forme de bouclier aux bords légèrement ondulés que l’eau ne peut mouiller. Bonne au jardin et bonne en salade, la Capucine éloigne les nuisibles de nos potagers et détruit impitoyablement toutes les mauvaises herbes.... [Lire la suite]
12 octobre 2012

L'eau d’Émeraude, une eau merveilleuse qui sent divinement bon !

Les deux pères Capucins Aignan et Rousseau, qui élaborèrent un certains nombres de remèdes doux et bienfaisants dans le laboratoire du Louvre, inventèrent une eau merveilleuse d’un si beau vert, qui lui a fait donner le nom d’eau d’Emeraude. La formule secrète était préparée à partir du miel et d’une fermentation alcoolique composée d’herbes fraîches et odorantes et d’esprit de vin rectifié. La belle couleur verte de l’eau d’Emeraude était due à la macération des plantes fraîches qui la composait. On coupait grossièrement des Feuilles... [Lire la suite]