26 mars 2017

La métamorphose de Clytie et Leucothoé

Clytie et Leucothoé étaient les filles de la belle océanide Eurynome et du roi Orchame de Babylone. La tendre Clytie délaissée par le Soleil qui lui préféra sa sœur, n'en finissait pas de gémir et de soupirer le regard tourné vers le ciel. Se voyant ainsi abandonnée et trahie, elle alla le cœur empli de fureur se plaindre à son père et dénoncer sa sœur. Apprenant le déshonneur de sa fille, ce roi cruel et sans pitié fit enterrer toute vive Leucothoé, la recouvrant d’un sable lourd, pesant sur son corps élancé. Ainsi... [Lire la suite]

28 février 2017

Salmacis et Hermaphrodite, un être troublant que l’on nomme autrement !

Cette charmante naïade coulait des jours paisibles en Carie près d’une fontaine qui portait son nom. Méprisant le tir à l’arc et la chasse, Salmacis préférait, au contraire de ses sœurs intrépides qui hantaient les forêts et les bois, la solitude et l’oisiveté près de sa source aux eaux limpides, où elle plongeait son corps délicat. Hermaphrodite, fruit des amours du dieu Hermès et d'Aphrodite, avait hérité des talents et de la grâce de ses deux parents. Devenu adolescent, il éprouva le désir de découvrir le monde. Plein de... [Lire la suite]
29 octobre 2016

Les nymphes célestes au regard azuré

Brillantes de lumière et de poussières étoilées, ces nymphes fines et aériennes enveloppées de voiles pourpres et de bleu céleste, peuplent l’Ether par-delà les nuages entre le feu et l’air que respirent les dieux. D’un souffle léger elles écartent les nuées, règnent sur les vents et gouvernent les sphères des cieux. Certaines abreuvent la Terre de leurs pleurs comme les Hyades ou président à l’astronomie et à l’astrologie comme la muse couronnée d’étoiles, Uranie. Munie d’une baguette et d’un globe posé sur un trépied, cette divinité... [Lire la suite]
11 mars 2013

La nymphe Cardea, protectrice des gonds et des funèbres Stryges

Divinité des temps anciens, Cardea se nommait autrefois Grané. Cette chasseresse habile, légère et si belle se jouait de ses amants en se dérobant par la ruse. Un jour pourtant, Janus, dieu des commencements et des fins, fut charmé par les attraits de la nymphe. Elle feinta de le suivre, mais c’était en vain, car le dieu aux deux visages voit tout ce qui est derrière lui. Il la serra dans ses bras, lui fit violence et s’écria : « en échange de ta virginité perdue et de tes faveurs, reçoit le nom de Cardea et la surintendance... [Lire la suite]
02 mars 2013

Picus, Canente, la magicienne Circé et le pivert

Autrefois, Picus, fils de Saturne et roi d’Italie, était un ardent chasseur qui avait une grande passion pour les chevaux et la chasse. Sa beauté captivait toutes les divinités de la forêt, cependant, une seule eut son amour ; Canente, fille de Venilia et de Janus au double visage. Belle de mille appâts, elle était célèbre par sa voix et ses chants admirables capables d’animer les arbres et les rochers, de suspendre le cours des eaux ou de fixer le vol des oiseaux. Un jour, tandis qu’elle faisait retentir sa voix mélodieuse,... [Lire la suite]
15 février 2013

La métamorphose d'Actéon en cerf

Actéon, fils d’Aristée et petit fils de Cadmus, était un chasseur habile et intrépide. Un jour, après une longue chasse fructueuse sur le mont Cithéron couvert du sang et du carnage des animaux, Actéon rappela ses compagnons hors d’haleine, dispersés sur les sentiers escarpés et les invita à poser les armes et à se reposer. Actéon, quant à lui, s’engagea dans un bois, laissant ses pas incertains le guider dans ces lieux inconnus. Là, s’étendait une vallée couverte de pins et de cyprès consacrée à Diane. Dans l’épaisseur de la forêt,... [Lire la suite]

21 décembre 2012

L'Hiver, allégorie

"L'Hiver", 2012 - série Allégories © Cécile Decorniquet Découvrez l'univers de la photographe Cécile Decorniquet L'hiver, symbole du désespoir de Déméter et la naissance des saisons, article
02 novembre 2012

Les terribles juments de Diomède

Ces juments furieuses qui vomissaient le feu et crachaient des flammes par les naseaux étaient au nombre de quatre. Nommées Podargus, Lampus, Xanthus et Dinus, elles étaient si indomptables et si fortes qu’on devait les tenir avec des chaînes et des brides de fer. Cette terrible cavale appartenait à Diomède, roi impitoyable de Thrace, fils d’Arès et de la nymphe Cyrène. On prétend qu’il les nourrissait de chair humaine et leur donnait à dévorer, dans des mangeoires d’airain, le corps de ses hôtes et de tous les malheureux étrangers de... [Lire la suite]
28 septembre 2012

La nymphe Aréthuse métamorphosée en une source aux ondes profondes

Aréthuse, vouée toute entière à la déesse Artémis, préférait sans compter les plaisirs de la chasse aux peines de l’amour. Cette nymphe libre et habile, fatiguée de lancer ses filets et ses appâts, rencontra un jour en Elide une onde claire et limpide et s’y baigna. Le dieu fleuve Alphée la vit, l’accueillit dans les bras de ses eaux fraîches et vives et dans l’instant l’aima. Tandis qu’elle plongeait et nageait avec délice, elle entendit un murmure et sentit un léger frémissement sur son corps, qui la remplit d'effroi.... [Lire la suite]
04 juillet 2012

Les Néréides, filles de Doris et de Nérée

Nérée, le plus ancien des dieux marins, enfant de la Terre et de l'immense Océan, épousa la nymphe Doris qui donna le jour à cinquante filles appelées les Néréides. Ce dieu bienveillant, au don de prédire l’avenir, séjourne sous les flots entouré de ses nombreuses filles qui le divertissent par leur danse et leur chant. Les Néréides à la chevelure entrelacée d’herbes marines et aux pieds d'argent, président à la mer et maîtrisent les ondes profondes et la tourmente des vents. Bienveillantes, elles accompagnent le voyage des marins en... [Lire la suite]