13 juillet 2017

Calypso à la voix mélodieuse et envoûtante

Cette nymphe qui ravissait les dieux et les mortels de sa voix mélodieuse et envoûtante, habitait l'île mythique d'Ogygie. Entourée de brume et de nuages, cette île mystérieuse aux confins de l’immensité des océans, apparut à Ulysse au cours d’un naufrage dont il fut le seul survivant. Calypso maîtrisant les vents, accueillit le héros naufragé dont elle s’éprit passionnément. Le nourrissant de nectar et d'ambroisie, elle l’ensorcela pour lui faire oublier son épouse Pénélope et sa patrie. Calypso le retint sept ans dans son antre... [Lire la suite]

07 juillet 2017

Mnémosyne, déesse de la mémoire, source de toutes les richesses des savoirs

Occupée à se rappeler le Passé, Mnémosyne trône sur un fauteuil les yeux baissés, la tête un peu penchée, une main sous le menton, plongée dans une profonde réflexion. Un bras enveloppé dans un péplos doré et la chevelure enrichie de perles et de pierreries fines, toute son attitude exprime la méditation et le souvenir. Fille du Ciel et de la Terre, cette divinité ancienne fut l’épouse du puissant Jupiter et enfanta les Muses au nombre de neuf que l’on honorait à l’égal des déesses, car la mémoire est le fruit de l’intelligence, des... [Lire la suite]
26 mars 2017

La métamorphose de Clytie et Leucothoé

Clytie et Leucothoé étaient les filles de la belle océanide Eurynome et du roi Orchame de Babylone. La tendre Clytie délaissée par le Soleil qui lui préféra sa sœur, n'en finissait pas de gémir et de soupirer le regard tourné vers le ciel. Se voyant ainsi abandonnée et trahie, elle alla le cœur empli de fureur se plaindre à son père et dénoncer sa sœur. Apprenant le déshonneur de sa fille, ce roi cruel et sans pitié fit enterrer toute vive Leucothoé, la recouvrant d’un sable lourd, pesant sur son corps élancé. Ainsi... [Lire la suite]
20 mars 2017

Flore, Zéphyr et le retour du printemps !

Flore était autrefois Chloris, une nymphe des îles Fortunées d’une éclatante beauté. Le vent Zéphyr l’enleva d’un souffle enchanteur et l’emporta aux confins du monde occidental dans sa demeure. Il environna la belle d’un printemps éternel et lui donna en présent un jardin qu’elle fait briller de mille couleurs. Chaque année, cette déesse à la chevelure entremêlée de fleurs, fait renaître la nature engourdie par les longs mois d’hiver. Elle invente des semences aux teintes nouvelles qui s’épanouissent sous... [Lire la suite]
28 février 2017

Salmacis et Hermaphrodite, un être troublant que l’on nomme autrement !

Cette charmante naïade coulait des jours paisibles en Carie près d’une fontaine qui portait son nom. Méprisant le tir à l’arc et la chasse, Salmacis préférait, au contraire de ses sœurs intrépides qui hantaient les forêts et les bois, la solitude et l’oisiveté près de sa source aux eaux limpides, où elle plongeait son corps délicat. Hermaphrodite, fruit des amours du dieu Hermès et d'Aphrodite, avait hérité des talents et de la grâce de ses deux parents. Devenu adolescent, il éprouva le désir de découvrir le monde. Plein de... [Lire la suite]
13 novembre 2016

La corneille, oiseau de présage et de mauvais augure

On dit de la Corneille, oiseau babillard au cri rauque et puissant, qu’elle criaille, craille, babille ou graille. Elle est aussi surnommée petit corbeau ou corbine à cause de son plumage noir brillant et de ses habitudes qui la rapprochent du corbeau. D’un naturel fort rusé et méfiant, elle ne donne guère dans les pièges qu’on lui tend car son odorat est très subtil. Cependant, on dit qu’il est aisé de les saisir en s’habillant de noir et en secouant les branches des arbres qu’elles fréquentent la nuit. Les oiseaux épouvantés se... [Lire la suite]

29 octobre 2016

Les nymphes célestes au regard azuré

Brillantes de lumière et de poussières étoilées, ces nymphes fines et aériennes enveloppées de voiles pourpres et de bleu céleste, peuplent l’Ether par-delà les nuages entre le feu et l’air que respirent les dieux. D’un souffle léger elles écartent les nuées, règnent sur les vents et gouvernent les sphères des cieux. Certaines abreuvent la Terre de leurs pleurs comme les Hyades ou président à l’astronomie et à l’astrologie comme la muse couronnée d’étoiles, Uranie. Munie d’une baguette et d’un globe posé sur un trépied, cette divinité... [Lire la suite]
22 juin 2016

Le Héron, un oiseau symbole de la patience et de la sobriété

Le Héron au long bec emmanché d’un long cou est un oiseau farouche et solitaire. Il habite les rives fertiles, le bord des marécages et des rivières où il se nourrit de poissons. Au moyen de ses longues jambes, il entre dans l’eau sans mouiller ses plumes. Immobile, il passe des heures et des jours à la même place. Le corps droit, il paraît comme endormi sur un seul pied, le cou replié sur la poitrine, au point de laisser douter qu’il est animé. Quand il se met en mouvement, il entre dans l’eau jusqu’au genou, la tête entre les jambes... [Lire la suite]
21 novembre 2015

L’Aurore et la métamorphose de Tithon en cigale

Quand l’Aurore paraît à l’Orient dans sa robe safran, la Nuit se dissipe, la Lune pâlit, le Sommeil et les Astres peu à peu s’enfuient. Splendide, elle sort chaque matin de son palais de vermeil et s’avance dans les cieux sur un char couleur de feu, tiré par deux chevaux lumineux, traçant dans les airs des sillons de pourpre, d’or et d’azur. De ses doigts de rose, elle ouvre les portes du ciel pour annoncer la lumière et faire grandir le Jour. Le monde entier alors renaît, tous les êtres et la nature se réveillent et s’émerveillent de... [Lire la suite]
23 septembre 2015

Vertumne et Pomone, divinités de l'Automne

Remarquable par sa beauté et son art à cultiver les jardins, la nymphe Pomone était ardemment convoitée par les déités des champs et des vergers. Ignorant tout de l'amour, elle s'isolait du monde préférant apporter soins à ses arbres et cueillir les fruits délicieux qu’elle portait dans les replis de sa longue robe. Vertumne présidant à l’automne et aux changements du temps, symbolise l’année et les variations des quatre saisons. Ce jeune homme épris de Pomone, qui pouvait à son gré changer de forme, emprunta de... [Lire la suite]