29 juin 2013

Le grimoire, un ouvrage précieux rempli de secrets merveilleux !

Le grimoire est un livre de magie chargé de signes sacrés écrits avec du sang de chauve-souris, où sont consignées des formules secrètes et mystérieuses pour composer des potions, des philtres amoureux, des élixirs, des enchantements, des remèdes pour guérir certains maux, trouver les trésors cachés, fabriquer des amulettes et des talismans et se rendre invisible. Il contient tous les arts de la magie et de vieux mystères y sont révélés. Fermé par un anneau doré, cet ouvrage ancien en parchemin, appartient ordinairement à un sorcier... [Lire la suite]

12 mai 2013

La Crapaudine, une pierre fabuleuse très convoitée par les jeteurs de sorts

Pierre des crapauds, Pierre du vertige… On prétend que les plus vieux et les plus gros crapauds possèdent dans leur tête la crapaudine, une pierre fabuleuse très convoitée par les jeteurs de sorts. Pour s'emparer de ce joyau qui guérit de tous les maux, les sorciers enveloppent l'animal, à l’exception de la tête, d’un drap rouge et l’exposent à toute l’ardeur du soleil dans un pot. Tourmenté par la chaleur et la soif, la pauvre bête expulse alors sa pierre enchantée. Toutefois, certains disent qu’elle ne se trouve pas dans la tête du... [Lire la suite]
06 mars 2012

Le Baume Tranquille

Ce remède merveilleux découvert et gardé secret par l'abbé Rousseau et l’abbé Aignan*, ce dernier étant connu dans son ordre sous le nom de Père Tranquille, était doué de puissantes propriétés calmantes et apaisantes. La composition admirable de ce baume était une dissolution dans l’huile d'Olive de plantes chargées de principes narcotiques et d'herbes aromatiques. Les feuilles fraîches de la Belladone, de la Jusquiame noire, du Pavot, de la Morelle noire, de la Nicotiane et du Datura stramoine, étaient mêlées, pilées et cuites à... [Lire la suite]
05 mars 2012

L’eau de Mélisse des Carmes

Considérée par certains comme une panacée universelle, l’eau de Mélisse, aux excellentes propriétés, remonterait aux premiers temps de l’histoire de la Gaule, et les Carmes, qui se disaient les descendants des Druides, auraient hérité des derniers secrets de sa composition. Connue depuis le moyen âge et peut-être même depuis l’antiquité, l’eau des Carmes, dont les religieux ne dévoilèrent jamais l’exacte composition, était souveraine dans les vertiges, les syncopes, les apoplexies, le mal de mer, la mélancolie, le Choléra et les... [Lire la suite]
08 février 2012

La sorcière aux secrets diaboliques et aux remèdes empiriques !

Mystérieuse et inquiétante, la Sorcière tire tous ses pouvoirs de vieux grimoires et d'une baguette ensorcelée animée par le diable en personne. Elle connaît des secrets magiques et diaboliques et des remèdes empiriques. Vêtue de haillons, elle est accompagnée d'un fidèle crapaud, d'un chat noir, d'un corbeau et d'une araignée qui se faufile là où elle ne peut aller. Penchée au-dessus de son chaudron où fument d'étranges brouets aux parfums nauséabonds, elle prépare des potions et de merveilleux poisons. Dans cette marmite, elle... [Lire la suite]
03 février 2012

Le Matagot, un drôle de chat sorcier !

Cet étrange chat noir est une créature du diable et des sorcières, obtenue en échange de leur âme. Les vagabondages nocturnes et les yeux aux reflets inquiétants de cet animal qui errait dans les campagnes, en faisaient, il y a bien longtemps, un suppôt de Satan. C'est pourquoi dans certaines régions on coupait la moitié de la queue ou l'oreille de son chat pour l'empêcher d'aller au Sabbat. Cependant, ce chat sorcier, choyé et bien nourri par son maître, apporte prospérité et fortune au foyer. Chaque nuit, il s’en... [Lire la suite]

02 janvier 2012

Au gui l'an neuf !

Il fut un temps où, dans l’antique religion des druides, ce proverbe était chanté la veille du jour de l’an pendant la cueillette de gui de chêne. Les prêtres gaulois annonçaient ainsi la nouvelle année qui commençait au solstice d’hiver. Le jour de l’an à minuit, la coutume veut que l’on s’embrasse sous une branche de gui, pour s’assurer bonheur, prospérité et longue vie. Bonne et heureuse année ! Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé Flora von Deutschland, Österreich und der Schweiz 1885,... [Lire la suite]
24 octobre 2011

Le Basilic, une bête antique à l'haleine maléfique !

Mi-coq mi-serpent, cette créature diabolique au regard perçant pétrifie et donne la mort dans l’instant. On prétend que le Basilic naît d’un œuf parfaitement rond, sans jaune, pondu par un vieux coq et qu'un crapaud, âgé d'un certain nombre d'années, couve tendrement ! Ce monstre doté d'ailes épineuses et d'un crochet au bout de la queue, tue par sa seule vue et sème la désolation partout où il passe. Son haleine fétide et le contact de sa peau sont des poisons mortels. Les herbes se flétrissent sur son passage, les rochers sont... [Lire la suite]
22 septembre 2011

L’équinoxe d’automne

L’équinoxe d’automne est célébré le 21 et le 22 septembre par les Wiccans, adeptes de la Wicca, par une fête qui se nomme Mabon, fils divin de Modron, déesse-mère dans la mythologie celtique Galloise. Pendant ce rituel, entre lumière et obscurité, où le jour et la nuit sont égaux, on dit que les sorcières coupent et mangent des pommes pour voguer entre les mondes et se préparer aux jours sombres qui annoncent l’hiver. Cette fête de Mabon, dernière célébration avant Samain le nouvel an... [Lire la suite]
15 septembre 2011

La Mandragore, l'herbe magique entre toutes !

Pomme du démon, Herbe de Circé, Fleur des pendus, Mandegloire, Herbe du Diable... La Mandragore aux pouvoirs extraordinaires poussait il y a fort longtemps dans le jardin des sorcières. Cette plante à l'aspect insignifiant, se distingue par l'inquiétante apparence humaine de sa racine à la taille impressionnante qui l’associe aux puissances souterraines. Considérée comme la plus étrange des herbes magiques on disait, jadis, qu’elle poussait sous les pieds des pendus et brillait comme une lanterne la nuit. En sorcellerie, elle fournit... [Lire la suite]