21 novembre 2015

L’Aurore et la métamorphose de Tithon en cigale

Quand l’Aurore paraît à l’Orient dans sa robe safran, la Nuit se dissipe, la Lune pâlit, le Sommeil et les Astres peu à peu s’enfuient. Splendide, elle sort chaque matin de son palais de vermeil et s’avance dans les cieux sur un char couleur de feu, tiré par deux chevaux lumineux, traçant dans les airs des sillons de pourpre, d’or et d’azur. De ses doigts de rose, elle ouvre les portes du ciel pour annoncer la lumière et faire grandir le Jour. Le monde entier alors renaît, tous les êtres et la nature se réveillent et s’émerveillent de... [Lire la suite]

06 mai 2014

Proserpine reine des Enfers

Environnée d’éternelles ténèbres, cette beauté brune au visage livide et au regard mystérieux règne sur le peuple des ombres. Reine des Enfers et souveraine toute puissante des morts, Vie et Trépas son soumis à son empire. Personne n’entre sans sa permission dans ces lieux craints des mortels et des dieux et les héros qui pénètrent dans sa demeure souterraine doivent lui présenter un rameau d’or. Aussi, aucun être sur terre ne peut rendre son dernier soupir sans que cette déesse infernale coupe le cheveu fatal dont dépend la vie des... [Lire la suite]
07 novembre 2013

Nyx, la déesse de la Nuit

Couverte d’un voile parsemé d’étoiles, la déesse de la nuit parcourt l’immensité du Ciel sur un char tiré par deux chevaux noirs, suivi du fidèle cortège des astres. Parfois, au seuil du crépuscule, la chauve-souris lui prête ses grandes ailes qu’elle déploie pour assombrir la terre. A la fin de chaque jour, la divine Nyx*, éclairée par la lune et les yeux des hiboux, quitte sa demeure à pas de loup, accompagnée de ses terribles enfants : le Sommeil sur son lit d’ébène entouré de pavots, la troupe des Songes qui hante les... [Lire la suite]
06 novembre 2013

Le Sommeil, fils de la Nuit

Dans son palais impénétrable aux rayons du Soleil, Hypnos repose sur un lit d'ébène environné de pavots et de plantes narcotiques aux sucs engourdissants que la Nuit recueille soigneusement, pour appesantir les paupières et ensevelir le monde dans un profond sommeil. Personne ne vient jamais troubler la tranquillité de cet antre où seul le doux murmure des eaux du fleuve de l’Oubli se fait entendre. Tout autour du Sommeil, les Songes, en grand nombre, aux formes agréables ou inquiétantes, dorment nonchalamment étendus. Eternellement... [Lire la suite]
05 novembre 2013

Les Songes, enfants du Sommeil

Selon les poètes, on entre au pays des Songes, environné de pavots, de mandragores, de hiboux et de chauve-souris, par la porte du Sommeil. La Nuit qui nous libère de l’emprise du Jour, emplit notre repos d’une multitude de songes. Nonchalamment étendus aux côtés du Sommeil ou voltigeant dans les airs, ils nous apparaissent sous mille formes fantaisistes et légères. Morphée, le premier des songes, est le seul qui annonce la vérité. Habile à revêtir les traits et la voix des mortels, il soigne les maux et répare les forces épuisées par... [Lire la suite]
04 novembre 2013

La Renaissance et le rêve, expo

au Musée du Luxembourg du 9 oct. 2013 au 26 janv. 2014 Battista Dossi, La Nuit (Le Rêve), 1548. La Renaissance et le Rêve : la bande annonce   La Renaissance et le rêve : présentation de l'exposition
18 octobre 2013

Le Matin

Le feu des étoiles commence à pâlir ;  la Nuit dans ses voiles court s'ensevelir.  L'ombre diminue, et comme une nue S'élève et s'enfuit : le Jour la poursuit ;  Et par sa présence, chasse le Silence, Enfant de la Nuit...  Mais déjà l'Aurore, du feu de ses yeux Embellit et dore les portes des Cieux...  Le dieu du repos, couvert de pavots, Remonte avec peine sur son char d'ébène.  Dans les airs portés, Les aimables songes, suivis des... [Lire la suite]