25 mai 2017

Les noueurs d’aiguillette, des faiseurs de maléfices aux pratiques infernales !

L’étrange pouvoir de ces sorciers malfaisants était très redouté autrefois. Bien connu des anciens, l’art de nouer l’aiguillette était un maléfice qui avait pour but de nuire aux liens du mariage. L’Eglise regardait avec horreur ceux qui usaient de ces ligatures. Connue depuis l’antiquité, cette pratique magique fameuse qui contrait le désir de Vénus et procurait l’impuissance de l’homme ou de la femme pendant les feux de l’amour, fut évoquée aussi bien par Hérodote, Ovide et Virgile qui nous ont conservé les pratiques des noueurs... [Lire la suite]

14 mars 2015

Comment se libérer des sorcières maléfiques, des créatures de la nuit et des jeteurs de sorts

Certains sorciers malveillants jettent des sorts quand d’autres les lèvent. Souvent, ils réalisent l’envoûtement avec des préparations redoutables composées de plantes aux vertus maléfiques qui croissent dans les ruines et les tombeaux. Ordinairement, ces herbes sont cueillies à la faveur d’une nuit sans lune ou à la lueur des éclairs de l’orage en prononçant des paroles magiques. Pour ajouter à l’efficacité de la mixture, le tout est mêlé d’écume de crapaud, de restes d’animaux hideux et sinistres comme le corbeau, le hibou, le... [Lire la suite]
17 novembre 2014

Le Crapaud, principal ingrédient des potions magiques !

Fidèle compagnon des sorcières, le crapaud, au corps ventru couvert de verrues, évoque la laideur, les lieux humides et les marécages sombres et hantés. Il a le jour en horreur et vit ordinairement dans les lieux ombragés où il peut facilement se dérober à la clarté. Il passe l’hiver tapi sous des vielles pierres, dans des trous qu’il creuse et dans les fentes des rochers. Fort commun dans nos jardins, il fait bonne guerre aux cloportes, aux limaçons, aux mouches et aux cousins. Souvent, on le trouve à l’ombre de la sauge et de la... [Lire la suite]
05 décembre 2013

Cauchemars, incubes et succubes

Enfants de l’imagination, les cauchemars engendrent de nombreux êtres démoniaques qui rôdent pendant la nuit et se livrent à toutes sortes de maléfices sur les personnes endormies. Les anciens les ont appelés incubes et succubes, ces apparitions nocturnes malfaisantes qui invitent à la luxure et troublent le sommeil en provoquant une sensation d’écrasement. Ces esprits imaginaires pressent fortement sur la poitrine du dormeur, l’épuisent d’une étreinte charnelle en lui dérobant la respiration et la parole pour l’empêcher de crier et... [Lire la suite]
26 avril 2013

L'Aristoloche, l'herbe à la paresse

Poison de terre, Serpentaire, Herbe à la paresse*, Sarrasine, Siphon... Cette plante grimpante vénéneuse à l’allure nonchalante, parée de jolies feuilles en forme de cœur, se répand sur les haies et les buissons. Ses fleurs jaunes à l’odeur déplaisante, ont une forme de cornet rempli d'un nectar qui attire et emprisonne les insectes. Son fruit en forme de poire contient de nombreuses graines que les fourmis dispersent, veillant ainsi à la bonne reproduction de la plante. Douée de nombreuses propriétés, on usait autrefois de ses vertus... [Lire la suite]