Photos liées au tag 'Herbe des sorcières'

Voir toutes les photos
31 octobre 2015

Le Balai magique et l’onguent de vol des sorcières

Instrument antique destiné aux rituels, le balai était employé par les prêtresses pour nettoyer les lieux sacrés de toutes impuretés. Depuis, il est la monture favorite des sorcières pour voyager dans les airs. Le manche est ordinairement en bois de frêne, la brosse est faite de brindilles de bouleau ou de bruyère, le tout est lié par une longue tige de saule. Mais parfois, les sorcières usent d’essences variées comme le noisetier, l’aubépine, le sureau, le sorbier, le genêt ou le prunellier. Cependant, le balai est incapable de... [Lire la suite]

01 février 2014

Le Chanvre, une plante aux vapeurs enivrantes

Canape, Filasse, Herbe de Manille, Chanvrisse, Cannebisse… Cette plante très odorante, aux pouvoirs narcotiques et aux vapeurs enivrantes est connue depuis l’antiquité. Originaire de Perse et transportée en Europe, son usage est renommé pour la confection des cordages. Apéritive, résolutive et adoucissante, elle est utile pour la jaunisse et calme la toux quand on la fait bouillir dans du lait. Ses semences sont une nourriture excellente très recherchée par les oiseaux. Employée en fumigation par les sorciers ou mêlée dans les... [Lire la suite]
09 mai 2013

Le philtre d’amour aux parfums enchanteurs et aux sucs trompeurs !

Le boire-amoureux, Philtre de volupté, Vin herbé, Liqueur enchanteresse… Le philtre d’amour est un breuvage enchanté dont la vertu secrète des ingrédients suscite une passion violente ou un attachement éternel et la fidélité jusqu’au trépas. Circé et Médée, les plus fameuses magiciennes de l’antiquité, excellaient dans l’art de préparer des philtres. Depuis, ils sont concoctés par les sorcières, les enchanteurs et les magiciens à l’aide d’herbes macérées dans du vin et de substances mystérieuses et vénéneuses dont ils ont le secret.... [Lire la suite]
28 février 2013

La Belladone, l'herbe des sorcières par excellence !

Herbe empoisonnée, Belle dame, Morelle furieuse... Redoutable et solitaire, la Belladone fréquente les sous-bois et les clairières. Ses fleurs violacées en forme de cloche se transforment en baies noires luisantes nommées « Cerises du Diable ». Ces fruits extrêmement toxiques recèlent de l'atropine, une substance qui provoque excitation, délire et hallucinations. La Belladone est dédiée à Atropos, la Parque inflexible qui coupe le fil de la vie mais aussi à Hécate, Médée et Circé, les terribles magiciennes de l’antiquité. Herbe des... [Lire la suite]